Port‐au‐Prince, le 7 juillet 2015 – C’est avec ce même esprit d’engagement social qui imprègne Marriott à travers le monde que l’hôtel Marriott Port‐au‐Prince accueille le 10 juillet, pour un camp d’été de 5 jours, une soixantaine d’enfants handicapés du Centre Saint‐Vincent. Au cours de ce séjour, entièrement pris en charge par l’hôtel, environ 70 jeunes souffrants de différents handicaps moteurs (paralysés, amputés), sensoriels (aveugles et sourds) ou mentaux profiteront des activités proposées lors du Camp Jacobs organisé chaque été au mois de juillet par l’ONG Jacob’s Color Link Initiative.

Des professionnels certifiés en éducation, arts créatifs, musique et thérapies cognitives encadrent une trentaine de moniteurs bénévoles pour développer des programmes qui sont accessibles aux enfants, selon leurs capacités. « Les activités holistique et thérapeutiques sont conçues pour élargir leurs perspectives, pour améliorer leur estime de soi, augmenter leur compétences quotidiennes et leur donner des opportunités d’optimiser l’éducation qu’ils recoivent et de mieux s’intégrer dans la société », expliqueTom Landry, fondateur et directeur exécutif de Jacob’s Color Link Initiative (JCLI), qui organise le camp.

Du 10 au 15 juillet, ces jeunes hébergés au Marriott suivent un emploi du temps ludique et thérapeutique incluant des jeux, des activités artistiques mais aussi des soins offerts par la marque cosmétique AVEDA, sous forme de massages et de soins. « Toute l’équipe du Marriott Port‐au‐Prince est très enthousiaste à l’idée d’offrir à ces enfants cette magnifique opportunité, alors qu’ils n’auraient jamais eu accès à un hôtel de classe internationale comme le nôtre », confie Peter Antinoph, le directeur général.

Des animateurs qualifiés organisent les activités aquatiques (la piscine du Marriott est la seule en Haïti équipée d’une plateforme d’accès pour handicapés), physiques et thérapeutiques appropriées en fonction de chacun. L’hôtel Marriott offre trois repas par jour ainsi que trois snacks. L’encadrement médical est assuré par du personnel médical et infirmier diplômé et bénévole.

« Ce camp fait une réelle différence dans la qualité de vie des pensionnaires de Saint Vincent, un centre détruit par le tremblement de terre et dont les installations sont encore provisoires dans l’attente de sa reconstruction. L’an dernier nous étions à Kaliko Beach, ce fut extraordinaire et tous ceux qui nous ont accompagnés peuvent témoigner des bienfaits pour tous de ce moment exceptionnel. Chacun de ces jeunes a la capacité de jouer un rôle aimant et inspirant dans notre société et dans nos vies » conclut Tom Landry.

A propos de Marriott Haïti : Situé dans les hauteurs de Turgeau, le Marriott de Port‐au‐Prince jouit d’une position centrale exceptionnelle dans la capitale. A quelques minutes du centre ville, entre le Champ de Mars et Pétionville, cet hôtel de 175 chambres, porte l’enseigne du Groupe international Marriott, première marque 4 étoiles à être gérée en propre en Haïti. Fruit d’un partenariat entre Digicel, Marriott International et Clinton Global Initiative, ce projet est né de la volonté de stimuler la relance économique en Haïti après la destruction de la ville par le tremblement de terre.

A propos de Jacob’s Color Link Initiative (JCLI) : Installée à la Nouvelle Orléans en Louisiane (USA), cette organisation caritative fonctionne exclusivement avec des bénévoles (225 ont collaborés à ce jour) et organise depuis 2011 les camps Jacob’s en Haïti.