Considérés comme ayant une valeur universelle exceptionnelle, les Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion ont rejoint la liste des biens naturels inscrits au Patrimoine mondial par l’UNESCO, depuis le 1er août 2010. Ce bien naturel coïncide avec la zone centrale du Parc national de La Réunion et couvre plus de 100.000 ha, soit 40 % du territoire réunionnais.

Le classement comprend les deux massifs volcaniques du Piton de la Fournaise et du Piton des Neiges, le cirque de Mafate ainsi que les remparts qui délimitent l’espace intérieur de l’île. S’y ajoutent le Piton d’Anchaing dans le cirque de Salazie, le Piton de Sucre et la Chapelle dans le cirque de Cilaos, la Grande Chaloupe dans le nord de l’île et Mare Longue dans le sud. Les fonds de cirques de Cilaos et de Salazie, ainsi que la Plaine des Palmistes constituent des zones tampon, dans lesquelles des aménagements spécifiques permettent d’allier le développement des activités socio-économiques à la préservation des ressources naturelles.

Les Pitons, cirques et remparts de l’île regorgent d’une faune et d’une flore aussi rares que fragiles, remarquables en termes de diversité et d’endémisme. Ils contribuent de manière significative à la conservation de la biodiversité terrestre de l’archipel des Mascareignes.

Le saviez-vous ? Ce bien est le troisième site français à bénéficier du classement UNESCO dans la catégorie des biens naturels, avec le Golfe de Porto en Corse (1983) et les lagons de Nouvelle-Calédonie (2008).

Avec le caractère universel et exceptionnel de son territoire, l’île de La Réunion confirme son rang de destination incontournable. Joyeux anniversaire aux Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion, inscrits depuis cinq ans au Patrimoine mondial (UNESCO) pour leurs richesses minérales, végétales et animales !

Montagne_vue_du_ciel

IRT/ S. Gélabert

L’île de La Réunion, pays de montagne

Apparue il y a seulement trois millions d’années, La Réunion abrite deux massifs volcaniques, dont l’un des volcans les plus actifs de la planète : le Piton de la Fournaise. Leur évolution a donné naissance à des paysages spectaculaires au cœur de l’île. Les trois cirques, disposés en as de trèfle sont accolés au Piton des Neiges, le plus haut sommet de l’océan Indien. A eux seuls, ils constituent un livre d’histoire naturelle qui permet à tous les visiteurs de comprendre l’évolution d’un volcan. Avec les îles du sud-ouest de l’océan Indien, La Réunion fait partie des 34 hauts lieux de la biodiversité mondiale.

Leave a Reply

Your email address will not be published.