A l’initiative du président de l’Île de La Réunion Tourisme (IRT) Patrick Serveaux, une réunion d’échanges sur le développement et l’optimisation du transport aérien à vocation touristique à la Réunion, s’est tenue mercredi 25 juin 2014 dans les locaux de l’IRT. Cette séance de travail a rassemblé pour la première fois les compagnies aériennes et l’ensemble des acteurs du tourisme local.
Le développement de l’aérien à vocation touristique à l’île de La Réunion était au cœur du débat ce mercredi 25 juin 2014. Sur invitation de Patrick Serveaux, président de l’IRT, les compagnies aériennes, la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), l’aéroport Roland Garros, l’Union des Métiers de l’Industrie Hôtelière de La Réunion, l’Union des Hôteliers de La Réunion (UHR), le Conseil de la Culture, de l’Education et de l’Environnement de La Réunion (CCEE), le Conseil Régional de La Réunion, l’Etat, ainsi que le Club des Experts du Tourisme, se sont réunis autour d’une même table pour échanger sur le secteur du transport aérien à La Réunion, levier de développement touristique par excellence.

La séance de travail s’est ouverte sur la présentation du rapport parlementaire commandé par Victorin Lurel, ancien ministre des Outre-mers, concernant la composition des prix de l’aérien dans les départements d’Outre-mer, par le directeur de la Sécurité de l’Aviation Civile de l’océan Indien (DSAC).

Après un état des lieux, l’assemblée a pu échanger et aborder des pistes de réflexion pour le développement du

Cies Aériennes

Cies Aériennes

tourisme à travers le levier de l’aérien, comme :
– la diversification des clientèles via le renforcement de la présence de la destination Réunion et la répétition des actions de communication sur l’Inde et la Chine dans le cadre du dispositif d’assouplissement des visas de court séjour pour les ressortissants de ces deux territoires ;
– la désaisonnalisation de l’activité touristique à La Réunion dans le but d’inciter les voyageurs à venir tout au long de l’année à La Réunion et de permettre, notamment aux établissements hôteliers, d’obtenir de meilleurs taux de remplissage annuels…

Aujourd’hui, l’ensemble des acteurs du tourisme réunionnais, qui se sont dit satisfaits de cette rencontre, ont décidé d’adopter une position commune dans les domaines du transport aérien et du tourisme, deux notions interdépendantes. L’essor de l’aérien étant intrinsèquement lié à l’expansion de la filière touristique d’un territoire, la volonté des professionnels du tourisme est d’avancer ensemble afin de capitaliser sur le potentiel de l’aérien.