Nicolas Batum, qui évolue en NBA pour les Trail Blazers de Portland, est le parrain de la quatrième édition du Run Ball. Arrivé à La Réunion il y a quelques jours, le basketteur a d’ores et déjà eu l’occasion de découvrir l’île de La Réunion vue du ciel.
C’est avec un sourire tranche papaye* que Nicolas Batum pose les pieds sur le tarmac de l’héliport. Encouragé par le parrain du Run Ball 2013 Tony Parker, le sportif a accepté l’invitation lancée par les organisateurs du Run Ball, l’événement ” basket-ball ” de l’année dans l’île.

” J’ai fait Hawaii en hélicoptère, La Réunion est beaucoup plus impressionnante “, Nicolas Batum.

” Magnifique ! ” a déclaré Nicolas Batum à la sortie de l’hélicoptère. Ce survol de La Réunion, il ne l’oubliera pas de sitôt : ” je me suis littéralement levé dans la cabine quand nous sommes arrivés au-dessus de Mafate ! ” a déclaré le joueur de basket-ball du haut de ses 2,03 mètres.

En tant que parrain du Run Ball 2014, Nicolas Batum a également rencontré les basketteurs réunionnais au camp

Batum Groupe

Batum Groupe

d’entraînement Run Ball. Pour lui, ” chez les jeunes joueurs qu’on encadre à la Réunion, il y en a de très bons. Il y a un bon potentiel à La Réunion. “.

Le sélectionneur de l’équipe de France 3×3 et directeur du Centre Fédéral de Basket-Ball (CFBB) Richard Billant faisait également partie du voyage. ” A La Réunion, on voit des paysages qu’on ne trouve nulle part ailleurs […] si je peux comparer un peu, c’est comme le Grand Canyon : indescriptible “, s’est enthousiasmé le coach français.

Avec un emploi du temps dédié à l’encadrement des jeunes aux Camps du Run Ball situés au Tampon, Nicolas Batum et Richard Billant n’ont pas eu l’opportunité de partir à la découverte de l’île. Une erreur qui devrait être réparée d’ici l’année prochaine, avec des vacances à l’île de La Réunion prévues au programme du futur leader de l’équipe de France au Mondial de septembre en Espagne et du sélectionneur français.